Les acteurs du livre

Les bibliothécaires

Tout savoir

Informations utiles pour les bibliothécaires

REFERENCEMENT SUR LE SITE DE L'ARL

Vous souhaitez être référencé sur le site de l'ARL.

Après avoir lu, les critères de référencement dans la charte d'utilisation du site de l'ARL.
Inscrivez vous sur l'annuaire du site de l'ARL en retournant la fiche de renseignement remplie.


PANORAMA DES BIBLIOTHEQUES DE HAUTE-NORMANDIE

La Haute-Normandie compte 311 bibliothèques publiques : environ 20% des communes proposent donc un équipement à leurs habitants. Cette région a la particularité de compter de nombreuses communes dont la population est inférieure à 2000 habitants ; cependant, les grandes agglomérations concentrent la majorité de la population.

La Seine-Maritime comporte 745 communes dont 664, c’est-à-dire près de 90%, de moins de 2000 habitants. Le taux d’équipement en bibliothèques est plus important dans ce département que dans l’Eure : avec 201 bibliothèques, 27% des communes sont équipées. Assez logiquement, environ 70 % de ces bibliothèques se trouvent dans des communes de moins de 2000 habitants.

Près de 94% des communes de l’Eure (633 sur 675) comptent une population peu nombreuse, inférieure à 2000 habitants. De plus, parmi celles-ci, 62% ont moins de 500 habitants. L’Eure compte 110 bibliothèques publiques, dont 101 qui font partie du réseau BDP (Bibliothèque départementale de prêt). Vu la proportion importante de petites communes, il est peu surprenant que le taux d’équipement en bibliothèques ne soit que de 16% et, que, de surcroît, environ 52% de ces bibliothèques aient une surface inférieure à 100 m².

Les projets de nouvelles bibliothèques ou de restructurations achevés ou en cours sont nombreux, aussi bien en Seine-Maritime que dans l’Eure. Depuis 2006, les efforts portent aussi bien sur les territoires ruraux que les grandes villes. Ainsi Rouen et le Havre, considérées comme déficitaires en 2006, ont vu la mise en œuvre de plusieurs projets : extension des annexes et restructuration de la bibliothèque centrale pour le Havre, ouverture de la bibliothèque centrale Simone de Beauvoir de 1850 m² à Rouen. Dans les zones rurales, des travaux d’extension ou des créations sont achevés ou en cours. Parmi les projets de grande envergure, nous pouvons citer : Maromme, Gournay-en-Bray, Fécamp, Le Tréport. La BDP de Seine-Maritime bénéficie également de nouveaux locaux, à Notre-Dame de Bondeville.

L’Eure ne comporte que 6 communes de plus de 10 000 habitants ; à part Gisors, celles-ci possèdent des équipements adaptés à leur population. L’effort se porte donc depuis quelques années sur les zones rurales. Depuis 2006, 9 bibliothèques ont été créées ou agrandies. Saint-Eloi de Fourques (461 habitants) abrite une bibliothèque intercommunale desservant une population de 1062 habitants pour 3 communes. Dans ce département, les projets, suscités par le Plan départemental adopté par le Conseil Général en 2007, sont nombreux : Gisors, Pont-Audemer, Bourg-Achard, Beuzeville, Saint-Marcel, Saint-Sébastien de Morsent, Normanville.


LES BIBLIOTHEQUES DEPARTEMENTALES DE PRET
Bibliothèque Centrale de Prêt d’Indre-et-Loire

Photo de la bibliothèque Centrale de Prêt d’Indre-et-Loire

Qu’est-ce qu’une BDP ?

Créées progressivement à partir de 1945, les BDP sont au nombre de 96 et sont maintenant présentes dans tous les départements français.

Transférées aux départements depuis 1986 (2004 pour celle de Mayotte), les bibliothèques départementales, initialement chargées d’assurer le "ravitaillement" en livres des communes de moins de 10 000 habitants, sont aujourd’hui chargées de mettre en œuvre la politique des conseils généraux en matière de développement de la lecture et des bibliothèques publiques.

Sauf exception, les BDP ne sont pas directement ouvertes au public. Elles complètent par leur prêt régulièrement renouvelé de livres et autres supports, les collections d’une partie des bibliothèques publiques. Elles peuvent également effectuer des dépôts de documents destinés à des publics particuliers (scolaires, petite enfance, personnes âgées, prisonniers ; etc.)

Elles organisent des actions de formation en direction des personnels bénévoles et salariés des bibliothèques et conseillent les élus et les personnels en matière de construction, de gestion et de développement des bibliothèques, d’animation et d’action culturelle, de façon ponctuelle ou en accompagnant des projets. Elles sont souvent chargées de la mise en œuvre de plans départementaux de développement de la lecture publique et d’instruire des dossiers de subvention. Elles peuvent également organiser des opérations d’action culturelle sur l’ensemble du département, en lien avec les bibliothèques.

Elles ont souvent pour mission de mettre en œuvre le volet lecture publique des politiques territorialisées des conseils généraux.


La médiathèque départementale de Seine-Maritime
© Alan Aubry / Département de Seine-Maritime

© Alan Aubry / Département de Seine-Maritime

La Bibliothèque Départementale met gratuitement à la disposition des Seinomarins, par le biais de 200 bibliothèques communales et intercommunales partenaires, un fonds de 300 000 documents (romans, documentaires, bandes-dessinées, CD, et DVD...).

Elle se met également au service des bibliothèques pour des missions d’expertise, de formation, d’animation et de prêt de documents.

La Bibliothèque Départementale de Seine-Maritime répond au besoin de proximité en particulier en milieu rural où elle participe activement à créer du lien social et à lutter contre l’illettrisme.

Le réseau départemental de Seine-Maritime :
200 bibliothèques
300 000 livres, CD et DVD
4 bibliobus aux couleurs du Département

Focus sur…l’Opération Lire à la Plage

Depuis 2006, les plages de Seine-Maritime sont investies par une dizaine de cabanes à lire, durant tout l’été. En 2011, douze communes ont participé à l’opération, accueillant plus de quatre-vingt mille usagers.

Un travail de partenariat est mené avec les associations locales et les bibliothèques afin d‘offrir au public un programme d’animations variées.

L’opération Lire à la Plage du département de Seine-Maritime a reçu en 2010 le Prix de l’Innovation lors de la remise des Grands Prix des Bibliothèques organisés par Livre Hebdo.

Coordonnées :

Direction de la Culture et de la Jeunesse
Service de la Lecture Publique
Médiathèque Départementale
35 rue de la Fontaine
76960 Notre-Dame-De-Bondeville
Téléphone : 02 35 71 26 84
Télécopie : 02 35 71 90 31
Courriel : mdsm@cg76.fr


La médiathèque départementale de l’Eure

La bibliothèque départementale de l’Eure est « la bibliothèque des bibliothèques et médiathèques du département ».

Service du Conseil Général de l’Eure, elle met à disposition des communes des livres, des CD, des DVD et des documents numériques pour tous les publics.

Le personnel de la bibliothèque départementale accompagne les équipes des bibliothèques pour les former, les aider dans l’accueil du public, le choix des collections, le travail avec les partenaires et la mise en place de projets. Elle conseille les élus qui souhaitent mettre en place une bibliothèque dans leur collectivité.

Depuis 2007, la bibliothèque départementale organise le réseau départemental autour de médiathèques têtes de réseau selon les préconisations du plan de développement de la lecture voté par le Conseil général de l’Eure.

Le catalogue de la bibliothèque départementale est consultable en ligne. Un système de réservation permet au public de commander le document désiré, et de le récupérer dans la bibliothèque la plus proche.

Le réseau départemental de l’Eure :
103 bibliothèques
29500 inscrits
370 000 livres, CD et DVD

Coordonnées :

Bibliothèque départementale de prêt
129, avenue Aristide Briand
27025 Evreux Cedex
Tél. 02 32 39 23 24
Fax 02 32 39 91 78


LES BIBLIOTHEQUES MUNICIPALES

Les bibliothèques ont été créées, pour les plus anciennes, à partir de confiscations des collections aristocratiques ou des biens religieux opérées par la Révolution.

Les bibliothèques municipales ou intercommunales, dépendent des communes ou groupements de communes concernés. Elles sont ouvertes à tous et permettent la consultation sur place et le prêt à domicile. Certaines conservent des collections patrimoniales.

Lors de l'introduction vers 1982 des enregistrements de documents audiovisuels dans les bibliothèques municipales, le terme de médiathèque a été utilisé pour marquer l'extension de leurs activités. Il est depuis couramment et officiellement employé par de nombreuses villes et même départements.

Assurant une mission première de conservation et de mise en valeur de leurs fonds patrimoniaux particulièrement riches (13,6 millions d’imprimés patrimoniaux - majoritairement des livres anciens, rares ou précieux), les bibliothèques municipales se sont beaucoup modernisées, notamment au cours des vingt dernières années, pour remplir leur mission de développement de la lecture publique.

Les bibliothèques municipales doivent garantir aux citoyens une égalité d'accès à la lecture et aux sources documentaires, sans distinction de nationalité, d'âge, de sexe, de religion, de langue ou de statut social (Manifeste de l'UNESCO, 1994). Elles concernent aussi bien le public déjà acquis à la fréquentation des bibliothèques que ceux qui n'en ont pas la pratique, et prennent en compte tous les niveaux d'instruction.

Elles sont aujourd’hui les équipements culturels les plus fréquentés, et considérées comme un lieu fondamental d’intégration sociale et d’apprentissage de la citoyenneté, en offrant à tous les publics un accès à l’information, à la culture, à la formation, et aux loisirs.

Les bibliothèques municipales s’efforcent de conquérir de nouveaux publics en multipliant les actions culturelles (salons du livre, ateliers d’écriture, rencontres d’auteurs) et les partenariats (services sociaux, petite enfance, maisons de retraite, établissements pénitentiaires..).

Malgré les progrès accomplis, des disparités subsistent dans l’accès aux livres : disparités entre communes, départements et régions, ou disparités socio-économiques.


Les bibliothèques municipales de Haute-Normandie

La Haute-Normandie bénéficie d’un réseau de cent-huit bibliothèques et médiathèques, réparties sur les deux départements.

La Seine-Maritime compte quatre-vingt-quatre bibliothèques publiques, dont deux bibliothèques classées (Rouen et le Havre). L’Eure en compte vingt-quatre.

Toutes les informations sur les bibliothèques municipales de Haute-Normandie sont dans l’annuaire du site de l’ARL.

Vous pouvez également visiter les sites des bibliothèques départementales, qui proposent des cartographies précises :

- Seine-Maritime : www.mdsm76.net

- Eure : www.eure-en-ligne.fr/cg27/localiser_bibliotheques

 

Focus sur…Les bibliothèques classées de Haute-Normandie :

Qu’est-ce qu’une bibliothèque classée ?

Les bibliothèques municipales classées (BMC) sont des bibliothèques municipales qui se distinguent par l’importance de leur fonds ancien et moderne et par la présence d’un personnel d’État garant de la surveillance du fonds d’État (issu des confiscations révolutionnaires essentiellement). En France, il existe cinquante-quatre bibliothèques municipales classées, dont deux en Haute-Normandie : Rouen et le Havre.

La bibliothèque de Rouen : Portail des bibliothèques de Rouen

La bibliothèque du Havre : Lire au Havre


LES BIBLIOTHEQUES UNIVERSITAIRES

Une bibliothèque universitaire (BU) est une bibliothèque rattachée à une université. Les documents et les services présents dans la bibliothèque universitaire peuvent ainsi servir à la double mission des universités, l'enseignement et la recherche.

Une université peut également avoir, en plus d'une bibliothèque universitaire, d'autres bibliothèques rattachées à une faculté (UFR en France), un laboratoire, un centre de recherche ou un institut.

Sauf exception, chacune des universités françaises a au moins une bibliothèque universitaire. La réglementation prévoit dans chaque université la constitution d'un service commun de la documentation (SCD), qui regroupe les bibliothèques universitaires et peut associer d'autres bibliothèques, dépendant des composantes de l'université.

On compte en France 480 implantations de bibliothèques (soit 7 sites en moyenne par université).

Le budget des bibliothèques universitaires (hors personnel) est essentiellement attribué par l'État, à hauteur de 85 % globalement, 10 % environ provenant des droits de bibliothèques acquittés par les étudiants et 5 % de recettes diverses. Depuis la loi relative aux libertés et responsabilités des universités, les universités bénéficiant de l'autonomie élargies (toutes en 2012) rémunèrent directement leur personnel sur leur budget, y compris le personnel de bibliothèque.


LES BIBLIOTHEQUES POUR TOUS

Culture et Bibliothèques pour Tous (CBPT) est un réseau associatif français de bibliothèques et médiathèques qui a pour but de participer au développement de la lecture en assurant un service culturel et social de proximité dans tous les départements de France. Tous les membres sont bénévoles.

En France métropolitaine, on trouve ainsi 1 000 espaces de proximité : bibliothèques, vidéothèques et sonothèques, ludothèques.



Commentaires des internautes

COMMUNAUTÉ

Espace Membre

> Participez aux échanges entre professionnels et passionnés

> Accéder à son compte

Mot de passe oublié ?

> Devenir membre

Ajouter un commentaire

Pour pouvoir réagir vous devez vous connecter...

RESEAUX SOCIAUX

Partager l'information

> Vous pouvez faire circuler les informations de ce site sur les réseaux sociaux


DONNER VOTRE AVIS

Que recherchez-vous ?

>

Quels sujets concernant le livre et la lecture vous intéressent ?

Participez

LETTRES D'INFORMATION

Rester informé

> Inscrivez-vous à la newsletter

Agence régionale du livre et de la lecture Haute-Normandie

Pôle régional des savoirs
115, boulevard de l'Europe
76100 Rouen

Tél. : 02 32 10 04 90
Fax : 02 32 10 04 84

Plan d'acces