L'actualité du livre

En région

Trois propositions aux diffuseurs, distributeurs et éditeurs

Lettre ouverte aux diffuseurs, distributeurs et éditeurs publiée par Livres Hebdo le 30 novembre 2015

Quatre libraires de Haute-Normandie (Nathalie Claudel, La Compagnie des livres, Vernon ; Valérie Diot, A l’Eure des livres, Bernay ; Fred Sendon, Au grand nulle part, Rouen ; Didier Dupont, BD Lib, Evreux) ont initié une "Lettre ouverte aux diffuseurs, distributeurs et éditeurs" qu’ils ont transmise à Livres Hebdo sous la signature "Les 100 libraires indépendants".


Contenu de la lettre ouverte aux diffuseurs, distributeurs et éditeurs

"Depuis les premières Rencontres nationales de la librairie, le diagnostic a été posé par tous : la marge nette des librairies est la plus basse de tous les commerces français. Par ailleurs, 80 % des librairies rencontrent régulièrement de graves problèmes de trésorerie […]. Pour améliorer la situation sans porter atteinte à la viabilité de l’ensemble, nous avons trois propositions à vous faire. Nous n’avons rien inventé, elles existent déjà chez certains distributeurs, leur application n’a pas demandé d’investissements particuliers et la bouffée d’oxygène a été immédiate pour les librairies.

Pour les éditeurs et les distributeurs, c’est une opération gagnant-gagnant puisque leurs fonds ont vu leur vitesse de rotation augmenter et les mises en place et les commandes augmenter aussi.

1re proposition : appliquer automatiquement une remise supplémentaire de 2 % sur toutes les commandes de réassort de livres de fonds (parus depuis plus de deux ans). Flammarion le pratique depuis plus d’un an avec succès. Nous choisissons plus facilement leurs classiques pour nos commandes de fonds ou en parascolaire. Nos relations sont plus fluides et donc plus efficaces commercialement.

2e proposition : créditer les avoirs de retours à 30 jours au lieu de 60. Hachette le fait automatiquement pour les librairies Lir. Cela soulage immédiatement la trésorerie des librairies et permet aux libraires d’augmenter sensiblement les mises en place des nouveautés en prenant des risques sur des titres plus difficiles.

3e proposition : gérer les commandes de réassort en moins de 24 heures garanties afin de permettre une mise à disposition coursier ou transporteur en 48 heures maxi. Interforum le fait déjà avec **2424. Pour lutter contre l’invasion d’Internet, il est impératif pour nous de pouvoir proposer TOUS les livres sur commande (obligation loi Lang) en moins de 72 heures pour le client. Au-delà, celui-ci a tout intérêt à se tourner vers Internet qui lui propose ce délai systématiquement.

Pour gagner cette bataille nous devons pouvoir nous battre avec les mêmes armes puisque aucune décision politique n’a pu avoir de réel impact (frais de livraison à 0,01 euro).

Voilà donc trois améliorations simples et faciles à mettre en œuvre, déjà testées grandeur nature, ayant fait leur preuve et qui servent les intérêts de toute la filière de distribution.

C’est donc à chacun d’entre vous, éditeurs-distributeurs-diffuseurs, que nous demandons solennellement, nous, Les 100 libraires indépendants, la mise en place et la généralisation de ces modifications à compter du 1er janvier 2016."


MOTS CLÉS


Commentaires des internautes

RESEAUX SOCIAUX

Partager l'information

> Vous pouvez faire circuler les informations de ce site sur les réseaux sociaux


LETTRES D'INFORMATION

Rester informé

> Inscrivez-vous à la newsletter

Agence régionale du livre et de la lecture Haute-Normandie

Pôle régional des savoirs
115, boulevard de l'Europe
76100 Rouen

Tél. : 02 32 10 04 90
Fax : 02 32 10 04 84

Plan d'acces